Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2007

ultimatum

Les taliban ont donné une semaine à la France pour retirer ses troupes d'Afghanistan et exigé la libération de combattants détenus par le gouvernement afghan en échange de la vie des deux employés français de l'ONG Terre d'Enfance.

L'étudiant Sud-Coréen avait envoyé une vidéo

Voivi quelques extraits de ce qu'il dit dans cette vidéo:

"Grâce à vous, je meurs comme Jésus-Christ, pour inspirer des générations de personnes faibles et sans défense"
"Vous m'avez acculé et vous ne m'avez pas laissé le choix. C'est vous qui en avez décidé ainsi. Maintenant vous avez sur les mains du sang dont vous ne pourrez jamais vous laver".
"Savez vous ce que c'est que d'être humilié et empalé sur la croix?"
"Votre Mercedes ne suffisait pas, espèce de morveux? Vos colliers en or ne suffisaient pas, espèce de snobs? Vos fonds d'investissement ne suffisaient pas? Votre vodka et votre cognac ne suffisaient pas? Toutes vos débauches ne suffisaient pas? Cela ne suffisait-il pas pour satisfaire vos besoins hédonistes? Vous aviez tout"

8 ans après Columbine

L'identité du tireur du Norris Hall a été établie: Au lendemain de la fusillade qui a coûté la vie lundi à 32 personnes sur le campus de Virginia Tech, aux Etats-Unis, la police a donné des détails sur l'identité du tireur qui, a-t-elle affirmé, s'est suicidé après la tuerie. Son nom est Cho Seung Hui. Un Sud-coréen de 23 ans qui vivait ici aux Etats-Unis avec un statut de résident permanent. Il vivait sur le campus et était en dernière année de licence d'anglais. Selon une rumeur, il cherchait sa petite amie.

Ghofrane

Deux jeunes hommes reconnus coupables du meurtre à coups de pierre de Ghofrane Haddaoui, une jeune femme de 23 ans, en 2004 à Marseille, ont été condamnés à 23 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs des Bouches-du-Rhône.

(Cette condamnation n'est pas assortie de peines de sûreté).

disparition de Sophie à Nantes

Un corps a été retrouvé aujourd'hui à Nantes, où Sophie Gravaud, 23 ans, est portée disparue depuis samedi.
Le cadavre a été mis au jour en bordure du périphérique ouest de Nantes, près du centre commercial où elle travaillait. C'est à cet endroit que des vêtements et des effets personnels de la jeune femme avaient été retrouvés mercredi soir.

agressions à l''acide'

On aretrouvé l'homme qui agressait des femmes à l'acide dans les transports en commun d'Ile-de-France. Il s'agit d'un ingénieur de 28 ans. Les policiers ont retrouvé sur lui un flacon contenant de la lessive de soude et du décapant. Plusieurs voyageuses avaient subi de graves brûlures au cours des dernières semaines. Le suspect a reconnu les faits.

accident près de valenciennes

Deux jeunes femmes ont été tuées, et deux autres grièvement blessées, dans un accident de la route lundi sur l'autoroute A2 près de Valenciennes, dans le Nord, alors qu'elles revenaient ensemble d'une soirée passée en discothèque en Belgique.
Leur voiture a percuté un arbre sur le bord de l'autoroute. La conductrice et la passagère arrière droite, âgées de 22 et 17 ans, ont été tuées sur le coup. Le pronostic vital était réservé lundi matin chez l'une des passagères grièvement blessées, tandis que les jours de l'autre n'étaient pas en danger.

Fait divers

Un policier municipal de Loudéac (Côtes d'Armor) a été mis en examen pour "violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique" après avoir tiré sur un mineur de 17 ans.
Ce policier de 38 ans a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de détenir une arme et interdiction de voirie dans le cadre de l'exercice de sa profession.

les étudiants filmés à Rouen remis en liberté

Les deux étudiants de 21 et 20 ans qui avaient été filmés en train d'être violemment interpellés par des policiers à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen (Seine Maritime), ont été mis en examen pour outrages envers agents de la force publique, rébellion, menaces de mort, violences et conduite en état d'ivresse. Ils ont toutefois été lassé en liberté sous contrôle judiciaire.

Fait divers

Deux jeunes gens de 20 et 21 ans ont été interpellés de façon violente mardi soir à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen, par la police. Un voisin qui avait appelé lui-même les policiers a filmé la scène et les images ont été diffusées à la télévision. Une enquête a été confiée à l'Inspection Générale de la Police Nationale, la police des polices.

Un village fait oublier les présidentielles

Dan un village de Sein et Marne, 9 enfants d'une école maternelle ont eu pour seul repas au pain sec et à l'eau car leurs parents avaient oublier de payer à temps la cantine!

"Depuis dix ans le règlement stipule que seul le paiement d'avance des repas vaut réservation et nous l'avons rappelé encore récemment" explique Pascale Coffinet, la maire du village de 1700 habitants.

Ségo saute sur l'opportunité. Si elle avait été présidente, je n'ose imaginer ce qu'aurait subi la Maire de ce petit village...

Ségo contre attaque

A la fin de l'émission "Le grand journal" sur canal+, alors que son temps de parole s'était écoulé, elle a déclaré à la fin de l'émission, d'un ton énervé:
"Monsieur Sarkozy a menti et un menteur est-il apte à devenir président de la République ?"

Elle répondait après le Zapping qui montrait Nicolas Sarkozy lui reprocher le mot "ignoble" qu'elle aurait utilisé à son propos.

Elle a ensuite ajouté:
"Je n'ai jamais tenu de tels propos. Cet homme qui est vraiment prêt à tout et à dire vraiment n'importe quoi dans le cadre de cette campagne présidentielle, je pense qu'il faut que ça cesse"

Citation

"Elle doit simplement comprendre qu'une campagne électorale c'est un échange d'arguments", a déclaré le candidat de l'UMP lors d'une conférence de presse consacrée à son programme. "Que devrais-je dire quand elle a dit 'ignoble' quand j'ai prononcé le mot 'identité nationale' ? Ce n'était pas une perte de nerfs ? J'ai même dit que c'était une forme d'hystérie."

N.S.

le match continue

Ségolène Royal a dit dans l'émission de Laurence Ferrarri sur Canal+ que Nicolas Sarkozy devait "tenir ses nerfs" et que la violence des attaques du candidat de l'UMP à son égard "augurait mal" de son comportement en cas d'élection à l'Elysée.

N.B. Après les violents incidents à la gare du Nord la semaine dernière, il avait accusé la candidate socialiste d'être du côté "des émeutiers et des fraudeurs".