Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2005

une image de moi brisée

Le temps qu'il me restera à vivre, je me battrai pour lutter contre les psychoses narcissiques, plus simplement appelées les maladies de l'estime de soi. C'est selon moi une des pire aggressions de nos sociétés modernes qui ont largement fait cesser toute forme de violence physique, remplaçant sournoisement celles ci par les violences psychologiques. Que puis je dire sur cet équivalent psychique du meurtre physique ? J'ai été vous vous en doutez victime de ces formes d'agressions qui peuvent souvent conduire à des maladies mentales telles que la schizophrénie. Ce qu'il y a de commun à mon avis à tous ces "phénomènes", c'est la répétition- "à mort"- d'un même scénario, quelquechose qui d'abord était totalement étranger à nous mais qu'on a laissé rentrer en nous, soit parce que nous étions dans une situation de faiblesse, soit parce que cela c'est introduit en nous a notre insu.

Mais malgré toute tentative d'oublier ce …

ouragan en louisianne

CRAWFORD, Texas (Reuters) - Le président George Bush est rentré mercredi à Washington pour superviser les secours aux victimes de Katrina, l'un des ouragans les plus dévastateurs qui aient jamais balayé le territoire américain.

Selon un bilan provisoire, Katrina a fait au moins 110 morts dans l'Etat du Mississippi, et de 50 à 100 morts à La Nouvelle-Orléans, selon le sénateur Mary Anrieu.

Des associations estiment que l'opération de secours qui se déroule actuellement est la plus importante que l'on ait montée aux Etats-Unis après une catastrophe naturelle.

Le Pentagone a annoncé que la marine américaine, le navire-hôpital Comfort et des troupes d'élite allaient être déployés. Les Etats de la Louisiane, du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride ont mobilisé 8.200 gardes nationaux.

Le département de l'Energie a fait savoir qu'il allait puiser dans les réserves stratégiques de pétrole pour compenser le déficit de production. Le prix du pétrole restait mer…

rmcinfo

Pourquoi s'acharne-t-on sans cesse sur les demandeurs d'emploi qui devraient selon les médias et les politiques souffrir dans leur recherche d'un travail tandis qu'on a une catégorie de français qui travaillent de moins en moins en ayant de plus en plus de privilèges. Comme si le simple fait d'avoir un emploi nous enlevait tout compte à rendre à la société. Les inégalités ne sont pas entre ceux qui ont un travail et les autres mais entre ceux qui s'investissent pour créer des richesses et ceux qui profitent de celles ci.