Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2008

Accident sur l'A 10

Un autocar transportant des marocains a eu un accident sur l'A10 près de Blois. Il y a au moins sept morts et 25 blessés, dont sept graves. Dominique Bussereau qui s'est rendu sur place a parlé d'une perte de contrôle.

Licenciement d'une prof : Que fait Aschieri ?

Une enseignante de 62 ans de Seine-Saint-Denis titularisée en 1999 est en voie de licenciement de l'Education nationale pour insuffisance professionnelle.

La procédure de révocation est en cours après quatre rapports d'inspection concluant à une insuffisance professionnelle.

Elle est entrée dans l'enseignement comme maître-auxiliaire en 1987.

Depuis 1999, elle était professeur de lettres et histoire au lycée Arthur-Rimbaud à La Courneuve.

Procès Fourniret : Un braconnier !

Fourniret s'est comparé d'emblée à un braconnier chassant de manière aléatoire, "ne sachant pas s'il va ramener un faisan, un garenne ou rien du tout". Il a également réitéré ses accusations contre son épouse Monique Olivier, qu'il décrit comme "transparente" et de "menteuse".

Procès Fourniret : Dahina Le Guennan

Dahina Le Guennan, mère de trois enfants, avait 14 ans, le 4 septembre 1982, lorsque Fourniret l'a prise en otage, à la sortie de la gare d'Epernon (Eure-et-Loir).

Il est sorti de son véhicule avec une fiole contenant du vitriol. Il lui a dit qu'il était en fuite.

Il l'a viloé dans un champ, puis l'a ramené chez elle.

Il dit qu'elle paraissait "sereine" en rentrant chez elle (sic !)

fait divers

Un homme de 46 ans a été égorgé et sa compagne grièvement blessée à coups de couteaux par un voisin à Toulouse.

Il serait venu demander à l'un de ses voisins de baisser la musique et de cesser son tapage nocturne dans le quartier d'Empalot.

Le voisin serait sorti muni d'un couteau et l'aurait tué après lui avoir porté plusieurs coups.

Le meurtrier présumé serait un militaire de 41 ans.

Bienvenue chez les Ch'tis !

Mercredi dernier, Nicolas Alba, un Ch'ti de 23 ans a avoué avoir tué Paulette Collet, 79 ans, à Bourbourg, près de Dunkerque. Il ne la connaissait pas. Selon le procureur de la République de Dunkerque, il l’aurait découverte dans son lit alors qu’il cambriolait, dans la nuit du 18 au 19 avril. Il a expliqué aux gendarmes qu’il avait eu peur d’être reconnu. Il se souvient avoir donné une quinzaine de coups de couteau.

Ségo contre Raffi

Ségolène Royal a porté plainte pour diffamation contre Jean-Pierre Raffarin qui avait accusé la présidente de Poitou-Charentes de "délinquance sociale" après sa condamnation le 10 avril par la cour d'appel de Rennes dans un litige de droit du travail. Elle avait été condamnée à verser plusieurs mois de salaires impayés à deux anciennes attachées parlementaires.

Les enfants de Fourniret

M Fourniret a un fils, Jean-Christophe, né en 1964, et une fille, Anne, dont la soeur jumelle s'est suicidée en 2006.

Lors du procès, Fourniret s'est adressé à sa fille : "J'ai quelque chose à te dire, à ta mère, à ton frère et à ta soeur . C'est une situation où les mots n'ont plus de sens si ce n'est de te dire que je t'aime et, même si je crève, je t'aimerai toujours".

Procès Fourniret : Mme Catoire, amie de l'accusé

Me Chemla : «Pourquoi pleurez-vous, M. Fourniret ?»

Fourniret fait comme s'il n'avait pas entendu. L'avocat revient à la charge.

Fourniret : «Je crois que vous avez des problèmes de vue, Monsieur».

Mme Catoire : «Tu as longtemps admiré mon père, qui t'a enseigné de grandes valeurs. Je voudrais que tu dises la vérité. Papa t'a enseigné l'amour de ton prochain. S'il te plaît, respecte ce que tu as tant admiré chez lui».

M. Fourniret murmure à toute allure quelques mots en russe.

Mme Catoire : «Parle en français.»

«Dominique, je n'ai pas pris cette décision à la légère. Si je parle, on va faire des gros titres sur un exhibitionnisme déplacé...»

«C'est déjà fait, on ne voit que toi partout, dans les journaux et à la télé.»

«Tu parles de vérité, mais je ne dissimule rien. Je souhaitais pouvoir m'exprimer sans réserve (il pleure).»

«Fais-le ! Si papa était là, il te le demanderait. Il est encore temps de dire : « Excusez-moi, j'ai fait de grosses conneries…

Et les manifs reprennent...

Quelques milliers de lycéens défilaient en milieu d'après-midi à Paris pour dénoncer les suppressions de poste prévues à la rentrée de septembre prochain.

C'est très inférieur aux précédents défilés qui avaient compté jusqu'à 20.000 personnes.

Procès Fourniret : le témoignage du frêre

Né le 4 avril 1942 à Sedan dans un couple d'ouvriers, Michel Fourniret, benjamin de trois enfants, a eu une enfance troublée par la guerre, son père étant travailleur obligatoire en Allemagne de 1942 à 1945.

Il a obtenu un CAP d'ajusteur et de fraiseur, a commencé à travailler dans les Ardennes, avant un service militaire en Algérie.

Il est devenu dessinateur industriel par correspondance et durant tout son parcours criminel, il a toujours travaillé, se faisant même employer dans des écoles en Belgique.

Avant Monique Olivier, il a connu deux mariages et a eu quatre enfants.

Il était complexé par sa petite taille, avait des défauts, toutes choses vues comme ordinaires

Son côté "colérique" éclaire aux yeux de son frère son attitude criminelle. "Il veut l'abandon total, il veut dominer le monde. Il aurait pu faire de la politique, mais n'en avait pas les moyens. Son moyen, ça a été de dominer une personne à qui il pouvait faire jouer un jeu".

Insolite

Une femme de 64 ans a été condamnée par la cour d'assises de l'Aisne à Laon à 12 ans de prison ferme pour avoir émasculé en juin 2005 son compagnon. Ce dernier, âgé de 39 ans, avait été évacué d'urgence au centre hospitalier de Saint-Quentin, le sexe tranché. L'accusée avait expliqué que le chien du couple avait mordu et avalé le sexe de son concubin !