Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2012

une laborantine se suicide en se jetant par la fenêtre de l'hôpital

vous voulez faire des économies sur la santé, je vous donne la mienne !
Une laborantine de 44 ans, mère de 2 enfants, s'est suicidée lundi en se jetant par la fenêtre du 5ème étage de l'hôpital de la croix-rousse (69).
Le drame a eu lieu peu après sa prise de service et l'employée est décédée environ deux heures plus tard .
Elle aurait eu du mal à supporter la "délocalisation" de son activité dans les hôpitaux de l'Est de Lyon.Lien :
Une laborantine d'un hôpital de Lyon se suicide sur son lieu de travail
Sur le même sujet :
Aisne : un postier se suicide sur son lieu de travail
Paris XVième : suicide d'une postière sur son lieu de travail
Académie de Lille : une enseignante se suicide
Paris XV : une femme de 24 ans se jette par la fenêtre de son psychiatre
Rennes : un postier se suicide sur son lieu de travail
Caen : une policière se suicide
une employée de france telecom de 32 ans se suicide

Paris XV : une femme de 24 ans se jette par la fenêtre de son psychiatre

Allez vous faire foutre les banquiers, les huissiers et les patrons !

Ce matin, à ≈9h, une femme de 24 ans s'est jetée par la fenêtre du cabinet de son psychiatre, dans le XVèmearrondissement de Paris.
Le cabinet du médecin se situait au 18ème étage d'un bâtiment au 79 quai André-Citroën.
Une enquête policière a été ouverte pour préciser les conditions exactes du décès.
Lien :
Elle se jette par la fenêtre de son psy

Sur le même sujet :
Nord : une femme s'immole devant le maire
un quinquagénaire s'immole par le feu à Paris
Mantes-la-Jolie : un homme s’immole devant un employé de la CAF
Argenteuil : une femme tente de s'immoler
Venissieux : un agent de la communauté urbaine tente de s'immoler
2 immolations en 2 jours près de Lyon
Béziers (34) : une prof tente de s'immoler dans la cour du lycée

le changement de note c'est maintenant !

La confirmation de la dégradation de la note de l'Etat français (de AAA à AA1) par l'agence Moody's me permet une troisième fois d'adresser en retour des phrases que j'ai entendues de la part de fonctionnaires de l'Etat, qui sont si fiers de travailler à son service !
A ma tutrice de stage :"Pas trop déçue ?" A l'Inspecteur Général :"Vous allez rebondir !" A l'Inspecteur Pédagogique Régional R : "Ne vous inquiétez pas !" A l'Inspecteur Pédagogique Régional C : "Ne vous flagellez pas !"

En particulier, l'agence reproche le manque de mesures pour soutenir la compétitivité !

Lien :
Moody's pointe la vulnérabilité des banques françaises

Sur le même sujet :
Ah Ah !
Ah Ah Ah !
Standard & Poor's versus France : épisode final ?
N'ai je donc tant vécu que pour cette infamie ? (voir la note 7)

Caen : une policière se suicide

A quoi sert de faire respecter le Droit dans un pays tordu ?
Une policière de 42 ans, mère de 2 enfants, s'est suicidée aujourd'hui dans un commissariat à Caen (14).
Son corps a été découvert par des collègues dans le vestiaire du commissariat peu avant 13h.
La fonctionnaire avait le grade de brigadier et travaillait depuis 10 ans dans la police.

Lien :
Caen : une policière se suicide au commissariat avec son arme de service

Sur le même sujet :
Nice : une policière se suicide dans un commissariat
Suresnes : suicide d'une policière de 35 ans
Toulouse : suicide d'une policière de 35 ans
Villeneuve-Loubet : suicide d'une policière de 39 ans

Nantes : Pauline Haldenwang retrouvée morte

pourquoi étudier s'il n'y a pas de perspectives d'Avenir ?

Pauline Haldenwang, l'étudiante nantaise disparue depuis le 26 avril, a été retrouvée morte.
Le corps de l'étudiante de 24 ans a été retrouvé jeudi dans un marais très difficile d'accès, à Couëron (44).
Il s'agit probablement d'un suicide, l'étudiante ayant brusquement quitté son logement avec des anxyolytiques et de l'alcool.Lien :
Nantes : découverte du corps de Pauline, l'étudiante disparue
Sur le même sujet :
Aisne : un postier se suicide sur son lieu de travail
Paris XVième : suicide d'une postière sur son lieu de travail
Académie de Lille : une enseignante se suicide

Aisne : un postier se suicide sur son lieu de travail

un statut vaut-il une vie ?
Un guichetier de 55 ans s'est pendu mercredi dans un bureau de poste à La Fère (02).
Il aurait évoqué dans un mail un manque de reconnaissance professionnel.
Il aurait également eu peur de devenir "agent volant", c'est à dire devenir remplaçant au niveau départemental.Lien :
Suicide à La Poste : un guichetier se pend dans l'Aisne
Sur le même sujet :
Paris XVième : suicide d'une postière sur son lieu de travail
Académie de Lille : une enseignante se suicide