Accéder au contenu principal

Un texte d'une voyante qui semble évoquer le parti des Insoumis


"Je contemple le coeur de la France, serré par le milieu par une espèce de lien rouge. Je la vois se débattre. Je vois des hommes inconnus, d'un genre hideux, qui se précipitent avec fureur, remplis d'une terrible vengeance. Assez longtemps, crient-ils, nous avons été soumis à la France. On veut la couronner de lys, nous lui donnerons pour diadème le ruban rouge."


Marie-Julie Jahenny, XIXème siècle

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Défense d'Aimer ?

♬♫ Emma elle a...ce je ne sais quoi...qui vous mets dans un drôle d'état ♪♫

Florent Conçalves, 42 ans, ex directeur de la prison pour femmes de Versailles, comparaît aujourd'hui devant les juges du tribunal correctionnel de Versailles.
Il entretenait depuis décembre 2009 une relation avec Emma Arbabzadeh, 23 ans, l'appât du Gang des Barbares.
Il risque jusqu'à 3 ans de prison et 45000€ d'amende1.

Lien :
Versailles: L'ancien directeur d'une prison devant les juges1 : il a été condamné à 2 ans de prison dont 1 avec sursis et à 10000€ d'amende

Loire : une assistante de direction avoue avoir tué son patron

Bettina Beau, 41 ans, assistante de direction d'une PME de Saint-Paul-en-Jarez (42), a été incarcérée à la prison de la Talaudière pour avoir tué son patron, Philippe Gletty, 47 ans.
Les faits remontent au 26 février, date de la disparition de la victime qui n'a été retrouvée que le dimanche 4 mars, sous un pont, à Doizieux (42).
Bettina, qui s'est rendue d'elle-même à la police jeudi, a déclaré "avoir été poussée au crime pour des raisons de stress professionnel".

Lien :
la secrétaire de Philippe Gletty mise en examen pour assassinat

Verdict :
Bettina Beau a été condamnée à 18 ans de prison par la cour d'assises de la Loire vendredi 23 mai 2014

portraits de 2 victimes du vol AF 447 de Rio à Paris

Pierre-Cédric Bonin & Isabelle Bonin

Pierre-Cédric Bonin, 32 ans, copilote, et son épouse Isabelle, 36 ans, enseignante en classe préparatoire, étaient des victimes du vol AF 447.




Isabelle Bonin était prof agrégée de physique, en poste depuis 3 ans au lycée Gustave-Eiffel à Bordeaux (33).


Le couple et ses deux garçonnets habitaient Mérignac, dans la banlieue ouest de Bordeaux.